VERS LA MONUMENT VALLEY

Ça y est, je suis enfin arrivé à la Monument Valley. C'est con je sais mais c'est un truc que je voulais voir. Un souvenir des films de mon enfance je pense. Un de ces endroits qu'on connaît sans jamais y avoir été.

Mon chauffeur, Cliff, est un chic type, un gars de plus de 60 ans je pense, ancien chauffeur poids lourds qui a du renquiller car il n'arrivait pas à joindre les deux bouts donc il fait des courses comme ça de temps en temps pour mettre du beurre dans les épinards. Il connaît bien la région, me parle de différents trucs que j'oublie 5 mn après. Avant il travaillait dans une mine d'uranium qui a fermé du jour au lendemain car il était moins cher d'acheter de l'uranium que de l'extraire au final. Il est parti au Texas puis en Arizona et est revenu en Utah il y a quelques années. Beaucoup d'américains font ça. J'en ai rencontré plusieurs fois qui traversaient tout le pays, parfois allaient jusqu'en Alaska pour trouver du travail.

Mes craintes sont confirmés, la route est un enfer pour un vélo chargé comme un mulet. J'ai bien fait de ne pas faire la bourrique pour une fois. Avec le temps je crois que j'apprends 😉.

Près de la Monument Valley nous croisons des chevaux sauvages. Il y en a beaucoup ici. Parfois ils se font écrasés sur la route. C'est très dangereux.

D'ailleurs les gars roulent comme des malades. J'en ai fait l'expérience à vélo, c'est parfois flippant.

Nous arrivons enfin à mon campement. Cliff me laisse, il passera me reprendre dans 3 jours (j'espère...). Petit emplacement cool, je suis le seul. Pas le grand luxe mais au moins je ne suis pas isolé et il y a une épicerie à environ 2 km donc parfait pour faire mes courses et manger un truc.

J'installe ma tente et pars à la découverte de cette terre si souvent rêvée.

Ici c'est une terre Navajo. Une terre sacrée. Un des four corners. On ne peut aller que sur les chemins autorisés c'est à dire en gros nul part. La moindre randonnée, le moindre tour nécessite la présence d'un guide et comme d'habitude ici tout est cher et commercial à fond.

Ça me saoul.

Je pars donc de mon campement dans le cœur du poulet qui est à environ 7 miles soit 11km. 11km de route. Bon je fais des photos c'est toujours ça, mais le chemin n'est pas vraiment passionnant. J'arrive enfin à la Monument Valley. C'est assez joli mais je pense que je suis devenu un éternel insatisfait et puis ça faisait tellement longtemps que je fantasmé le truc qu'au final c'était un peu normal d'être déçu. Ne vous méprenez pas, c'est très fort comme paysage mais je pense que tout ce qui va autour m'enlève une grande partie de satisfaction.

Enfin je fais le seul trail qu'on puisse faire seul à pieds. 4 miles de plus. 6,5km en speedant car après il faudra bien rentré.

Là c'était cool. Quasiment personne vu que les gens ne se déplacent qu'en bagnole ou sont trop gros pour marcher. Je suis vraiment passé juste à côté des fameux rochers mythiques de la monument valley. J'aurai même pu les toucher mais pas le temps.

Joli ballade mais faut rentrer maintenant. Encore 7 miles, 11km.

J'essaie de faire du stop mais personne ne me prends. Je cours pendant 2 ou 3 km histoire de gagner du temps. Je suis plutôt naze. Enfin j'arrive et me tape un tacos Navajo dans la buvette du coin. Un beignet géant creux, rempli de pleins de trucs (tout ce qui restait dans les assiettes des anciens clients sûrement). Pas mauvais mais je comprends mieux pourquoi ils sont tous gros ici. C'est coca à volonté, nourriture fritte et pleine de gras et le moindre déplacement se fait en voiture. On est très très loin de L'image d'Épinal de l'indien guerrier sur son fier destrier. 

Je retourne sous ma petite tente encore une fois battu par le vent mais rien de comparable à mon expérience passée et puis je m'en fou. Je suis trop fatigué. Je veux juste dormir. J'ai du me faire 28km facilement aujourd'hui.

J'ai l'impression que ce voyage me dit David.... Passe ton putain de permis de conduire bordel.

Sympathique ouvrier qu'on n'a pas envie d'embêter 

Sympathique ouvrier qu'on n'a pas envie d'embêter 

Des chevaux sauvages sur les bords de la route

Des chevaux sauvages sur les bords de la route

Petite pose dans un endroit plein de charme

Petite pose dans un endroit plein de charme

La Monument Valley au bout de la route 

La Monument Valley au bout de la route 

On arrive au Gouldings world 

On arrive au Gouldings world 

Près de mon campement 

Près de mon campement 

Mon campement sans personne. Je vais y passer 4 jours et 3 nuits

Mon campement sans personne. Je vais y passer 4 jours et 3 nuits

upload.jpg
La Monument Valley. Enfin

La Monument Valley. Enfin

Quelques indiens vivent dans la vallée 

Quelques indiens vivent dans la vallée 

upload.jpg
upload.jpg
upload.jpg
upload.jpg
upload.jpg
upload.jpg
upload.jpg
upload.jpg
upload.jpg
D'un côté c'est l'Utah... 

D'un côté c'est l'Utah... 

... De l'autre l'Arizona 

... De l'autre l'Arizona 

upload.jpg
Les Mormons se sont installés dans le coin. C'est marrant des églises au milieu de nul part 

Les Mormons se sont installés dans le coin. C'est marrant des églises au milieu de nul part 

upload.jpg
Fameux tacos Navajo

Fameux tacos Navajo