HOME SWEET HOME

J'ai une fascination pour les petites villes, les maisons américaines. Souvent un bordel sans non. On se demande même comment ça tient debout. Des "jardins" qui ressemblent plus à des terrains vagues ou des débarras en plein air. Souvent sans clôture, une sorte de carré de verdure qui vous appartient, qui a la même taille que le carré du voisin histoire de ne pas faire de jaloux. Tout ce joyeux bordel intégré d'une façon anarchique dans une nature sauvage qui ne demande qu'à reprendre ses droits.

 

upload.jpg
upload.jpg
upload.jpg
upload.jpg
upload.jpg
upload.jpg
upload.jpg
upload.jpg
upload.jpg