CHANGEMENT DE PLAN

Gros article aujourd'hui. Du moins en photos et vidéo. Je ne vais pas vous faire ARCHES sur 1 semaine 😉 si par hasard à la fin de l'article vous voyez un "read more" n'hésitez pas à cliquer dessus. Je dis ça pour certaines personnes qui se reconnaîtrons. Je vous embrasse tous bien fort. 

 

Le mardi 9 avril. Désespoir. Ma montée à Arches qui ne faisait que 40km a été un enfer. Que de la montée. 1000m de dénivelé positif. J'ai eu la chance d'être pris en stop les 15 derniers Km par un type super et sa famille ou ça aurait été très très dure. La nuit au camp de Devils garden fut superbe. Je me suis senti réellement privilégié de pouvoir camper là, au milieu de tant de beauté. J'ai même croisé des biches ou un truc du genre 😉, en revanche le lendemain vu qu'il n'y avait plus de place j'ai du faire du camping sauvage a un remplacement qui m'avait été désigné par les rangers et en effet c'était du méga sauvage. Rien, pas de sentier sur 6km avec mon sac très lourd. Des broussailles très denses à traverser, je me suis perdu plusieurs fois et lorsque j'ai enfin trouver le camp c'était plutôt flippant. J'avais l'impression d'être dans un décor de film d'horreur type "the descent " et qu'il y allait avoir une tribue primitive qui allait venir dans mon sommeil pour m'attaquer. Seul la dedans. J'ai essayé de ne penser à rien de ne rien imaginer. J'ai sorti mes deux couteaux et les ai mis prêt de moi. La nuit passa et le lendemain rebelotte. Nouveau camping sauvage. Plus accessible, plus rassurant mais depuis quelques minutes un vent très fort s'est levé et j'ai peur que ma tente ne s'envole. J'ai du rentrer dedans pour éviter cela. Le temps est mauvais. Je me sens vraiment tout petit. La dernière raffale a fait vaciller ma tente j'ai du la retenir de toutes mes forces et la remettre droite comme j'ai pu. J'ai un énorme souci. Mon dernier trajet à vélo m'a fait prendre conscience que je ne peux avec un vélo tant chargé attaquer des dénivelé si important. La montée est impossible et la descente très dangereuse car je ne suis pas stable et je crains que les freins ne lâchent. J'ai pris la journée pour refaire mon parcours et c'est impossible. Physiquement impossible. Je ne pourrai relier Monument Valley et encore moins Page. Je vais devoir trouver une autre solution. J'espère trouver un moyen de transport jusqu'à Monument valley et un aéroport sur place qui me permette de joindre une ville plus importante.

Mes sauveurs Grant er Jac. 

Mes sauveurs Grant er Jac. 

Mon emplacement de camping. Top

Mon emplacement de camping. Top

Et le camp monté 15 MN après 

Et le camp monté 15 MN après 

Les Bambis. J'étais à 5m d'elles maximum. Très beau moment. 

Les Bambis. J'étais à 5m d'elles maximum. Très beau moment. 

Après mettre tapé 40kg de Matos faut bien en profiter. Spéciale dédicace à la délicieuse fontina fabriquée au Danemark et vendu aux USA

Après mettre tapé 40kg de Matos faut bien en profiter. Spéciale dédicace à la délicieuse fontina fabriquée au Danemark et vendu aux USA

Le soleil se couche. C'est magique

Le soleil se couche. C'est magique

upload.jpg
upload.jpg
upload.jpg
Petite photo souvenir avec Betty et ma tente

Petite photo souvenir avec Betty et ma tente

Au lever du soleil

Au lever du soleil

upload.jpg
upload.jpg
upload.jpg
upload.jpg
upload.jpg
upload.jpg
upload.jpg
upload.jpg
upload.jpg
upload.jpg
upload.jpg
upload.jpg
upload.jpg
upload.jpg
upload.jpg
A la recherche de mon campement sauvage

A la recherche de mon campement sauvage

upload.jpg
upload.jpg
upload.jpg
upload.jpg
upload.jpg
upload.jpg
upload.jpg
upload.jpg
upload.jpg
upload.jpg
upload.jpg
Vers 6h du matin. Le temps a tourné. 

Vers 6h du matin. Le temps a tourné. 

Avant de partir vers mon 3eme camp. Je suis plutôt naze. Pas trop bien dormis. 

Avant de partir vers mon 3eme camp. Je suis plutôt naze. Pas trop bien dormis.